La société Française d’hygiène hospitalière SF2H

Hygiène Flux Laminaire Sf2H

SF2H Mai 2015 Recommandation 33

Qualité de l’air au bloc opératoire et autres secteurs interventionnels. Il est recommandé d’utiliser des systèmes de réchauffement des patients basés sur une autre méthode que l’air pulsé. Grade B, 2. Accord total (p25 : 9 ; p50 : 9)

L’utilisation d’un système de chauffage des patients lors des interventions est assez répandue, depuis qu’il a été démontré qu’ils permettaient de diminuer le taux d’ISO en chirurgie cardiaque. Cependant, plusieurs études ont démontré que l’utilisation de système de réchauffement du patient basé sur la ventilation d’air chaud pouvait conduire à la fois à une perturbation du flux unidirectionnel et à une contamination microbiologique de l’air issu des systèmes (Albrecht et al. – 2011*; McGovern et al. – 2011**; Legg et al. – 2012***; Belani et al. – 2013****). Par ailleurs, une étude rétrospective qui comparait le réchauffement par air pulsé versus couverture chauffante a conclu que l’utilisation du réchauffement par air pulsé entraîne une augmentation significative du taux d’ISO en chirurgie orthopédique avec un OR de 3,8 (non ajusté) (McGovern et al. – 2011**).

Ces résultats ont conduit les auteurs de ces études à recommander des systèmes de réchauffement basés sur d’autres méthodes que l’air pulsé.

Comité de pilotage Olivia KeitaPerse (Monaco) : Présidente du comité de pilotage Joseph Hajjar (Valence) : méthodologie Ludwig Serge Aho Glélé (Dijon) : pilote du groupe de travail Adrien Guilloteau (Dijon) : chargé de projet JeanCharles Cêtre (Lyon), Michel Combet (Montpellier), Simon Marmor (Paris), Anne Simon (Louvain), Rémi Systchenko (Irigny), Isabelle Thomassin Naggara (Paris).

Coordination LudwigSerge Aho Glélé (Dijon), JeanCharles Cêtre (Lyon), Joseph Hajjar (Valence), Olivia KeitaPerse (Monaco).

Chargé de projet Adrien Guilloteau (Dijon).

Groupe de travail Djamel Abdelaziz Ingénieur hospitalier Toulouse Crespin Codjo Adjide Médecin hygiéniste Société française d’hygiène hospitalière (SF2H), Association pour la prévention et l’étude de la contamination (ASPEC) Amiens Patrice Baillet Chirurgien viscéral Collège national professionnel de chirurgie viscérale et digestive CormeilleenParisis Raoul Baron Médecin hygiéniste SF2H Brest Richard Causse Pharmacien SF2H, ASPEC Créteil Stéphanie Coudrais Technicienne d’études cliniques Lyon Brigitte Crouzil Cadre de santé IBODE Union nationale des associations d’infirmières de bloc opératoire diplômées d’État (UNAIBODE) Toulouse Jacques de Montblanc Anesthésisteréanimateur Société française d’anesthésieréanimation (SFAR) ParisLe Kremlin Bicêtre Patrice Pienkowski Gastroentérologue Société française d’endoscopie digestive (SFED) Montauban Loïc Simon Médecin hygiéniste SF2H VandoeuvrelèsNancy Philippe Tracol Orthopédiste Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Cavaillon Eric Vanbelle Cardiologue Société française de cardiologie (SFC) Lille.

*Albrecht M, Gauthier RL , Belani K, Litchy M, Leaper D. Forcedair warming blowers: An evaluation of filtration adequacy and airborne contamination emissions in the operating room. Am J Infect Control 2011; 4: 321328.

**McGovern PD , Albrecht M, Belani KG, Nachtsheim C, Partington PF, Carluke I, et al. Forcedair warming and ultraclean ventilation do not mix: an investigation of theatre ventilation, patient warming and joint replacement infection in orthopaedics. J Bone Joint Surg Br. 2011; 11: 15371544.

***Legg AJ, Cannon T, Hamer AJ. Do forced air patient warming devices disrupt unidirectional downward airflow? J Bone Joint Surg Br. 2012; 2: 254256.

****Belani KG, Albrecht M, McGovern PD , Reed M, Nachtsheim C. Patient warming excess heat: the effects on orthopedic operating room ventilation performance. Anesth Ana.